mercredi 9 novembre 2011

Sans retour




« C'est cette route dont je voudrais te parler. J'avais écrit quelques notes que j'ai perdues. Lorsqu'une fois j'ai eu une pensée, elle ne peut revenir, elle m'inspire du dégoût. » 

Stendhal à Félix Faure

Smolensk, le 9 novembre 1812



Aucun commentaire: