mardi 28 septembre 2010

Comme


« Une fois qu'il sort de son bureau, il avise un pigeon blessé réfugié sur un coin de trottoir, derrière une poubelle, s'y étant traîné comme pour y mourir en paix. Gregor, penché sur lui, diagnostique une fracture d'aile et de patte mais le pigeon lui adresse un regard désabusé, comme pour lui conseiller de laisser tomber avant de détourner son œil rond. Gregor poursuivant cependant son examen, l'oiseau semble touché de cette attention, lui rend son regard puis, longuement, ils se considèrent comme s'ils allaient finir par se dire quelque chose. » 

Jean Echenoz, Des Éclairs, p. 83



Aucun commentaire: