lundi 25 octobre 2010

La société, elle dit




« La nuit est venue. On va voir dans un petit ciné Le Procès d'Orson Welles. On s'endort pendant la projection, du moins, moi, mais Anne elle prétend qu'elle a tout regardé et tout compris.

La société, elle dit, la société, c'est la société, l'image de la société.

C'est pas vrai, c'est l'histoire d'un ringard, je contre-attaque. C'est un film contre les ringards, mais c'est mal fait.

La société, elle commence à nouveau, tout de suite je coupe, ça va pas recommencer. 
Anthony Perkins, dans n'importe quelle société, il serait mal parti.

Non, non, dit Anne. Le film symbolise notre univers d'oppression.

On n'en sort pas. On rentre dans un bar, sur le chemin du retour. On cause encore passablement, jusqu'à l'heure de la fermeture. On parle de l'art, toutes ces choses. L'art, Anne, elle est pour.

Ça existe plus, je fais valoir.

Elle se lance dans une grande harangue sur la nécessité que la culture soit vivante ou je ne sais quoi.

Elle est morte ! je fais.

Elle vit de la vie de ceux qui la font chaque jour renaître.

C'est bien ce que je dis. »




Jean-Patrick Manchette, L'Affaire N'Gustro (1969)


Aucun commentaire: