samedi 14 juillet 2012

Sixième doigt




"On a tant et tant écrit sur ce lieu qu’il n’y a rien à ajouter sur les beautés qu’il offre au voyageur. Un poème de plus sur les pins de Shiogoshi serait comme un sixième doigt à la main."

Matsuo Bashô, Le Chemin étroit vers les contrées du Nord (1694) 
traduction de Nicolas Bouvier



Aucun commentaire: