vendredi 31 août 2012

Berceuse





« [...] la dissolution du temps, la dissolution du réel, l'irrépressible nostalgie de ce qui n'est pas, de ce qui n'est plus ; et par-dessus tout, cette berceuse inlassablement répétée, pour se consoler soi-même. » 

Philippe Beaussant, François Couperin



Aucun commentaire: