mardi 22 janvier 2013

Il chantait dans les bois en français




« Le français qu’il apprit avant sa conversion, parce qu’il était la langue par excellence de la poésie et des sentiments chevaleresques, continua à être la langue de ses effusions intimes. “Quand il était plein de l’ardeur du Saint-Esprit, dit Thomas de Celano, il parlait à haute voix en français.” Il chantait dans les bois en français, il mendia un jour en français de l’huile pour le luminaire de San Damiano qu’il réparait. Le français le plongeait dans l’ivresse et la jubilation. » 

in Saint-François d’Assise de J. Le Goff (1999)



Aucun commentaire: