mardi 24 décembre 2013

Les plus purs ornements





"La laideur est de la beauté au repos : quand il parlait, sa voix était enrouée et sourde, elle avait encore quelques stries acides qui étaient comme des craquelures, des gerçures, et songeant à la beauté de sa voix quand il chantait, j'examinai cette voix parlée avec plus d'attention. Je fis cette découverte : c'était l'enrouement énervant qui, forcé par le chant, se transformait en une teinte veloutée, si douce, et les craquelures devenaient les notes les plus claires. C'est quelque chose comme si, en filant d'une pelote au repos, ces notes se fussent épurées. Un physicien expliquera très bien ce phénomène, moi je reste troublé devant lui qui m'indiquait que la beauté est la projection de la laideur et qu'en "développant" certaines monstruosités, on obtient les plus purs ornements."


Jean Genet, Miracle de la rose (1943) 


Aucun commentaire: