samedi 11 août 2018

Rêverie calendaire #339







Encore une actrice qui meurt jeune, ce début août est meurtrier : en 1988, Pauline Lafont, 25 balais, partie seule en randonnée dans les Cévennes, fait une chute de dix mètres et décède sur le coup, mais sur le moment on l’ignore ; un paysan ne retrouvera son corps, coincé dans un ravin à l’abri des regards, qu’à la fin du mois de novembre. 

Dans l’intervalle, désoeuvrée, estivale, la France bruisse de rumeurs et de spéculations — la disparue serait vivante et on l’a vue ici ou là — et le comédien Robin Williams, qui vient de cartonner dans Good Morning, Vietnam, joue aux côtés de Steve Martin et de F. Murray Abraham, depuis octobre, Waiting for Godot à Broadway (il incarne Estragon), sans savoir qu’il mourra un 11 août comme Pauline, mais vingt-six ans plus tard, en se pendant avec une ceinture. Il est connu pour avoir été drôle.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire