mardi 24 juin 2008

Accepter les contraires




« C'est ce que j'ai toujours trouvé de si beau dans la nature, c'est comme elle peut lier et délier avec aisance. Moi qui craignais tant la mort, par cette impossibilité que j'ai toujours eue aux beaux jours de ma vie d'accepter les contraires, elle a su me la rendre bien aimable en m'envoyant ses ministres, les chagrins, la souffrance. Ils m'ont si bien préparé qu'aujourd'hui je la souhaite. De moi-même, je ne serais jamais arrivé à cela. » 

Marcel Proust, Jean Santeuil

Aucun commentaire: