samedi 8 novembre 2014

Poésie de l'imprimerie


Découvert hier avec ravissement la tête toute noire du petit dernier. Elle a été conçue, comme la (bien belle) maquette, par Philippe Bretelle, qui précise à la fin du livre (bientôt imprimé sur un « offset bouffant classic 80 grammes ») que « La couverture bichrome est la résultante d’un passage pantone suivi d’un noir plein comme la nuit, le tout sélectivement vernissé en son titre sans réserve aucune ». Je ne suis pas sûr de comprendre ce que ça veut dire sinon que ça m’a l’air d’être du beau travail. La voici avec son bandeau ; on pourra la toucher du doigt le 18 mars prochain, date de lancement de la collection Constellation des éditions Hélium...







2 commentaires:

PhA a dit…

Oh c'est beau ! (la couverture comme sa description). "Sans réserve aucune" sont les mots que je retiendrai.

Ambre a dit…

Vraiment chouette cette couverture!
Un voyage en ballon pour fêter la sortie au printemps s'impose;-)