jeudi 14 mai 2009

Sa façon d’arrêter les mots
















« J’ai déjà dit que j’ai chez moi un portrait de Sam par Avigdor [Arikha] montrant Sam assis avec un verre dans ses mains. Avigdor dessinait souvent Sam quand ils étaient ensemble. Il avait sans doute fait ce portrait pendant qu’ils écoutaient de la musique. Ce qu’on faisait souvent quand on visitait Sam. Parfois quand avec un groupe d’amis on était chez Sam, il disait, Si on écoutait un peu de musique avant d’aller dîner. C’était sa façon d’arrêter les mots. Il mettait un disque sur le phonographe. Le plus souvent une sonate de Schubert, un de ses compositeurs préférés. »
 

Raymond Federman, Le Livre de Sam ou des pierres à sucer plein les poches 
al dante / &, 2006








Aucun commentaire: