jeudi 5 mars 2015

Une nuit sans fin





"Tic-tac d'un temps où il ne se passe plus rien. Engrenage implacable des secondes à vide, – secondes dans le double sens musical (de secondes ici mineures) et courant du terme. L'intérêt musical de la chose est évidemment nul, mais j'en garde le manuscrit comme témoignage sonore de mes mauvaises nuits." 

Clément Rosset, Route de nuit, épisodes cliniques [L'infini/Gallimard, 1999]


J'ai fait hier (et en plein jour) cette petite vidéo, l'existence de cette pièce (composée, d'ailleurs, l'année de la sortie d'Un jour sans fin) m'ayant été rappelée par l'ami PhilippeMais pour passer maintenant à un sujet plus gai (comme dit Beckett dans Premier amour), il sera question ce soir (et même cette nuit) de ma Louange dans l'émission Nova Book Box, je suis curieux d'écouter ça (et vous aussi un peu, j'espère). 


8 commentaires:

  1. Cette Louange - que je viens de terminer - est décidément un très bel addenda à l'Ironie du sort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Philippe. C'est en effet un peu l'idée...

      Supprimer
  2. J'ai écouté l'émission hier soir dans mon petit lit avec mon petit mp3, et, ah ah, quelle surprise et quel plaisir (après un petit moment d'inquiétude) que ces lectures endiablées ! Ce type (le présentateur-lecteur) s'est saisi de ton texte pour le porter à un degré d’incandescence irrésistible. Bravo à lui.

    RépondreSupprimer
  3. Ouin! En cliquant sur le lien Nova Book Box je ne sais pas où il faut cliquer pour entendre le texte ou votre "Louange". Je ne vois rien de proposé : shit la vieille qui est nulle. A desperate old women!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'accusez pas votre âge, l'émission n'a pas encore été proposée à la réécoute. Je suppose que le webmaster de Radio Nova est à la plage. C'est très frustrant, car j'ai raté la chose en direct, m'étant endormi une heure avant… (le petit vieux, dans l'histoire, c'est moi).

      Supprimer
    2. Mais comment se fait-il que François ait pu écouter l'émission dès le 6 mars (0_0)?
      Il raconte des craques oukouâ?
      (Ou peut-être qu'il est un "petit vieux" - lui aussi;-) - et qu'il a écouté autre chose sans s'en rendre compte...*Sourire*)
      Bon, ce n'est pas grave, dans deux jours : ta taaaaaaaaaaaaa! je passe la commande.

      Supprimer
    3. Ah mais c'est que j'ai écouté l'émission en direct, moi madame !
      (Au départ, peut-être est-il bon de le rappeler, le direct est un peu le principe-même de la radio...)

      Supprimer
    4. Ce n'est pas trop tôt, mais depuis aujourd'hui l'émission est disponible à la réécoute (et je l'écoute en ce moment même : étrange expérience de s'entendre lu avec tant d'impétuosité…)

      Supprimer