samedi 26 mai 2018

Rêverie calendaire #262










Le 26 mai 1929, Marion Michael Morrison a 22 ans, il rêve de cinéma mais n’est pour l’heure qu’un accessoiriste, dans les studios de la Fox, à l'occasion une silhouette à l'arrière-plan, celle d'un grand gaillard de près de deux mètres qui s’est pété l’épaule en faisant du surf à 18 ans, adieu la bourse d’étudiant-footballeur, et qui un an plus tôt abandonnait la fac ; bientôt, alors qu’il décharge un camion, il tapera dans l’œil tout récemment unique de Raoul Walsh, qui lui confiera son premier grand rôle, dans un western qui fait un bide, et désormais sous le nom de John Wayne, une décision du producteur, il n’a pas eu son mot à dire. 

Le 26 mai 1929, le frêle Vlado Perlemuter a 25 ans et bosse depuis cinq ans le piano de Ravel, lequel Ravel depuis deux ans supervise ses patients efforts (le jeune pianiste polonais sait interpréter ses grimaces) et dans six mois assistera, salle de l’ancien Conservatoire, au premier des deux récitals que donne Vlado à sept jours d’intervalle, la première intégrale : survivant à Marion pendant un quart de siècle (son dernier rôle, en 76 : Le Dernier des Géants), il montera toute sa vie ce cheval de bataille. Les plus costauds ne sont pas ceux qu'on pense.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire