samedi 10 janvier 2009

Beauté du subjonctif




"Mais comment se fait-il qu'après les chants d'une voix émue, après les parfums des fleurs, et les soupirs de l'imagination, et les élans de la pensée, il faille mourir ?" 

Senancour, Obermann


Aucun commentaire: