samedi 31 octobre 2015

Petite histoire #1



On m’a demandé d’écrire les légendes d’un livre d’images retraçant l’histoire de l’humanité, j’y travaille en ce moment. Brièveté et coq-à-l’âne, hasard des juxtapositions rendent la chose plutôt amusante à faire. Un petit exemple. 

Salomon, fils de David, est réputé grâce à la Bible pour la sagesse de ses jugements. Le plus fameux met en action l’adage plus de peur que de mal : donnant l’ordre de couper en deux, littéralement, le bébé que se disputaient sa fausse mère et la vraie, il reconnut celle-ci quand, pour sauver l’enfant, elle renonça à ses droits sur lui. Avouez que c’est malin. 

Désolé, la Muraille de Chine N’EST PAS visible depuis l’espace : il faut aller en Chine pour la voir. Avouez que c’est moins loin. 

Il y a des centaines de notes à rédiger, j’en donnerai un aperçu ici de temps en temps. Une dernière pour aujourd’hui : 

Un cerf, un cheval, un bison : il fallait avoir l’œil pour les dessiner de mémoire, avec les moyens du bord, au fond d’une grotte du Périgord noir. Les artistes de Lascaux ont bien du mérite, d’autant qu’ils durent attendre une bonne vingtaine de millénaires une gloire mondiale et le surnom assez flatteur de “Chapelle Sixtine de l’art pariétal”. Sa découverte par hasard fut l’une des très rares bonnes surprises de l’automne 1940.



1 commentaire:

X a dit…

Très amusantes vos légendes. De quoi vraiment danser de travers.
Aurez-vous des images pour la Déclaration des Droits de l'Homme ou pour les "migrations dans l'Histoire"?