vendredi 20 avril 2018

Rêverie calendaire #226









Le 20 avril 1893, tandis que Harold Lloyd et Joan Miró naissaient dans le Nebraska et à Barcelone, Paul Poiret avait quatorze ans ; trente ans plus tard, le premier se suspend à l’aiguille d’une horloge, le deuxième embrasse le surréalisme et le dernier cesse de donner des fêtes somptueuses, sa maison de couture bat de l’aile. 

Pris dans une timeline antérieure, Odilon Redon, en 23, est déjà mort depuis sept ans ; il était né un 20 avril, d'une mère créole et d'un père bordelais ; « voir », disait-il, « c’est saisir spontanément les rapports des choses ».  



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire