jeudi 7 juin 2018

Rêverie calendaire #274









Le 7 juin 1970, seize ans après qu’Alan Turing — las de la castration chimique à laquelle l’avait acculé, en raison de son « inversion », la justice anglaise — avait mordu dans une pomme au cyanure, meurt le nonagénaire Edward Morgan Forster, ce qui permet l’année suivante la publication de Maurice, fiévreuse romance homosexuelle que ledit Forster, prudemment, cachait dans un tiroir depuis 1913 — Alan Turing venait de naître — et que James Ivory, né un 7 juin dans la seizième année du futur père (célibataire) de l’informatique, adaptera sans la crypter seize ans plus tard au cinéma, bien qu'un peu trop sagement sans doute.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire