lundi 11 juin 2018

Rêverie calendaire #278








Le 11 juin 1982, deux semaines après qu’il avait clos le festival de Cannes, E.T. The Extra-Terrestrial se répand aux États-Unis, déchaînant bientôt l’hystérie. C’est le début du merchandising, je vais sur mes neuf ans et j’en entends parler comme tout le monde, Yves Mourousi et Marie-Laure Augry nous entretiennent du phénomène, programmé en France juste avant Noël. L’automne est un trépignement, on découpe la fiche dans Première, on est des premiers dans la salle. Comme on sait, le film est parfait. On change d’idée pour les cadeaux — il est encore temps, miraculeusement —, on veut le disque et la poupée, on n'a même pas besoin de pleurer. On pleurera autant qu'il faudra.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire