mercredi 24 décembre 2008

Éternel à peu près



« En vérité, tout, je vous assure, peut, absolument, répondre à tout : c'est le grand kaléiodoscope des mots humains. Étant donné la couleur et le ton d'un sujet dans l'esprit, n'importe quel vocable peut toujours s'y adapter en un sens quelconque, dans l'éternel à peu près de l'existence et des conversations humaines. — Il est tant de mots vagues, suggestifs, d'une élasticité intellectuelle si étrange ! et dont le charme et la profondeur dépendent, simplement, de ce à quoi ils répondent !
Un exemple : je suppose qu'une parole solitaire... le mot "déjà !" soit le mot que devra prononcer, — en tel instant, — l'Andréide (...) Ah ! songez à combien de questions ou de pensées ce seul mot peut répondre magnifiquement ! Ce sera donc à vous d'en créer la profondeur et la beauté dans votre question même. »
 

Villiers de l’Isle-Adam, L'Ève future (1886) 
Livre V, chapitre I


Aucun commentaire: