mardi 30 novembre 2010

Une lettre de l’élagueur




Une lettre de l’élagueur.

Poème involontaire.

Pardon.

Je me suis.

Trompé.

Trop taillé dans.

Désolé pour le marronnier, etc.

Beaucoup d’histoires d’arbres.

Un traité sur le tilleul argenté.

Un gros livre très triste sur la disparition des ormes.



Olivier Cadiot, Un mage en été



Aucun commentaire: