lundi 22 janvier 2018

Rêverie calendaire #138




August Strindberg, Blocs de glace sur la rive, 1892






Raciste, mégalomane, alcoolique et visionnaire, tout cela David Wark Griffith ne l’est pas encore, depuis un an qu’il est sur terre, en tout cas celle du Kentucky, quand naît à son tour en Côte d'Or — tandis qu'à Stockholm August Strindberg, encore inconnu, avait vingt-sept ans —, le 22 janvier 1876, un type nettement plus souple et tolérant, le futur curé de Bèze puis député-maire de Dijon, à l'issue de la Seconde Guerre (où il aurait fait preuve de résistance), Félix Adrien Kir, dit le chanoine Kir : fanfaron et fort en gueule, robuste, du genre à montrer rapidement de quel bois de la croix il se chauffe, il ne se rendit jamais, dit-on, à l'Assemblée, sans son cabas où brinquebalaient une liqueur de cassis et une bouteille de blanc : ceci était son sang. Il ne faisait qu'un tour : "Et mon cul, tu l'as pas vu, et pourtant il existe", aurait-il répliqué un jour à un député communiste, lequel lui objectait que nul n'avait vu Dieu. On lui doit néanmoins, outre un apéritif, le jumelage audacieux, à la fin des années 50, de Dijon avec Stalingrad : le kir a ses raisons, loin des yeux, près du kir, etc.






1 commentaire: