vendredi 23 mars 2018

Rêverie calendaire #198










Apoplexie et AVC sont une seule et même chose dont meurent Stendhal et Peter Lorre, l’un en 1842, l’autre en 1964, un 23 mars ; l’écrivain et l’acteur avaient cinquante-neuf ans. Ils n’ont pas d’autres points communs, on a beau fouiller, ça ne matche pas ; ainsi l’on peut dire de deux individus qu’ils sont morts le même jour, au même âge, d’une même chose, et n'entretiennent aucun rapport

Entre les deux, un peu plus près du second cependant puisqu’il faisait aussi du cinéma (six ans après M le Maudit qui l'avait rendu mondialement célèbre, Lorre incarnait à huit reprises un Japonais, Monsieur Moto, un détective de série B), naît à Tokyo en 1910, dans l’arrondissement de Shinagawa, le producteur, monteur, scénariste et réalisateur Akira Kurosawa, unissant les talents d’une famille de marchands (sa mère) et d’une famille de samouraïs. Lorsque meurt Lorre, il a déjà derrière lui pas mal de chefs-d'œuvre, tous en noir et blanc, mais bientôt en viendront d'autres où éclateront les rouges, les noirs, les roses, les verts.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire