vendredi 9 février 2018

Rêverie calendaire #156




Natsume à vingt-quatre ans.







Naître un 9 février nous porte sur les cimes, là où sont les très grands oiseaux, où l’air est rare : un aigle impérial du Japon, pour commencer, planant allègrement au-dessus du Fuji, l’écrivain de tout premier choix que fut Sôseki Natsume, même si on l’associe plus volontiers au chat ; puis, allant de soi au contraire (après tout la bête crache du feu sur les armoiries du pays), deux aigles autrichiens, solitaires et féroces : Alban Berg et Thomas Bernhard. 

Pour ce dernier, ça ne tient pas trop, cette histoire d’aigle. Ce serait plutôt un chien-loup, un  chien furieux qui mord et ronge. D’ailleurs, le jour de ses quarante-quatre ans, en 75, mourut un autre genre de grand comique, plus respirable, André Isaac alias Pierre Dac (L’Os à Moelle, Signé Furax). 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire