dimanche 25 février 2018

Rêverie calendaire #172








« 6h10. Temps clair. », nota dans son carnet (qui comporterait pour finir 395 entrées) le bourreau Anatole Deibler, le 25 février 1922, après avoir tranché la tête d’Henri Désiré Landru, lequel, trois quarts d’heure plus tôt, les punchlines sont connues, comme l’aumônier de la maison d’arrêt de Versailles lui demandait s’il croyait en Dieu, répliqua : « Monsieur le curé, je vais mourir et vous jouez aux devinettes », puis, comme on lui proposait un verre de rhum et une cigarette, les refusa, arguant : « Ce n’est pas bon pour la santé », faisant ainsi une dernière fois la preuve qu’on peut être un tueur en série et avoir le sens du dialogue.





2 commentaires:

  1. (entendu dans le poste - Daniel Zagury, psychiatre expert tribunaux etc. - raconter l'histoire du condamné à mort qui marche vers l'échafaud un lundi matin - vers 6 heures sans doute - et qui dit "voilà une semaine qui commence mal")

    RépondreSupprimer
  2. :-) Ça me fait repenser à ça : http://dansesdetravers.blogspot.fr/2014/09/lhumour-des-condamnes-mort.html

    RépondreSupprimer