vendredi 17 août 2018

Rêverie calendaire #345








Le 17 août 1786, tandis que Frédéric II, dit le vieux Fritz, roi de Prusse, meurt à sa table de travail, dans son palais de Sans-Souci, naît quelque part dans le Tennessee, on ne sait où au juste, le lointain rejeton d'un capitaine huguenot de la garde de Louis XIV, Monsieur de Croquetagne ; on l'appelera Davy.



jeudi 16 août 2018

Rêverie calendaire #344







Né un 16 août en 1607, Claude de Rouvroy de Saint-Simon était un homme d'honneur ; et quand il s'est agi pour son fils de tracer, au moment de la mort du duc à 85 ans, son portrait dans ses Mémoires, qu'il venait à peine de commencer à rédiger, il l'achève par cette anecdote vieille de trente ans, ainsi placée comme un de ses traits les plus beaux, où se mêlent un peu de folie et de littérature, les chats ne faisant pas des chiens : M. de la Rochefoucauld ayant fait paraître ses mémoires, Saint-Simon père les voulut lire pour se rappeler le vieux temps, et il eut la surprise douloureuse d'y apprendre que, en une occasion quelconque, lui, Claude, avait manqué de parole ; "mon père sentit si vivement l'atrocité de la calomnie", rapporte Louis, "qu'il se jeta sur une plume et mit à la marge : L'auteur en a menti", et ce n'est pas fini : "non content de ce qu'il venoit de faire, il s'en alla chez le libraire", "pria, promit, menaça" pour s'y faire montrer tous les exemplaires des mémoires infamants, et, prenant "aussitôt la plume", "mit à tous la même note marginale". 

Si l'histoire ne dit pas quel était le tirage, M. de la Rochefoucauld ne pardonna jamais ces corrections rageuses, "tant il est vrai", triomphe Louis, "qu'on oublie moins encore les injures qu'on fait que celles même qu'on reçoit".





mercredi 15 août 2018

Rêverie calendaire #343







Un 15 août, à seize ans de distance, naissent chacun sur une île un petit homme et un grand homme, Napoléon et de Quincey ; celui-ci tint l'assassinat pour un des beaux-arts, celui-là pour une politique et un marchepied. L'un et l'autre croyaient au destin.



mardi 14 août 2018

Rêverie calendaire #342






Le 14 août 1926 naît à Paris René Goscinny, qui tracera (entre autres) la voie d'Astérix, doublé le 14 août 1927, toujours à Lutèce, par Roger Bancharel dit Carel, qui sera (entre autres) la voix d'Astérix. 



lundi 13 août 2018

Rêverie calendaire #341







Un an après la sortie de The Time Machine (où sont les Morlocks) de George Pal, qui adaptait le roman éponyme de H. G. Wells, mort le 13 août 1946, Alfred Hitchcock atteint 62 ans quand, dans la nuit du 13 août 61, est construit le mur de Berlin ; cinq ans plus tard (battre le rideau de fer tant qu'il est chaud) sort son Torn Curtain, où Paul Newman, dans une ferme est-allemande, met à tuer un certain Gromek un temps incompressible.

dimanche 12 août 2018

Rêverie calendaire #340






Le 12 août 1985, à Tokyo - où Samuel Fuller, qui avait ce jour-là 73 ans, tournait trente ans plus tôt La Maison de Bambou -, le mangaka Jiro Taniguchi s'apprête à recevoir quelques amis à l'occasion de ses 38 ans lorsque décolle, à 18h12, le vol 123 de la Japan Airlines, chargé de 524 âmes en route pour Osaka ; 44 minutes plus tard, il disparaît des radars ; quatre passagères seulement, qui toutes occupaient la rangée 56, survivent aux tonneaux et au crash de l'avion, privé de dérive et donc incontrôlable : une hôtesse de l'air, une mère et sa fille, et une enfant de 12 ans, Keiko Kawakami, que les secours éberlués aviseront perchée au sommet d'un arbre, à califourchon sur une branche, contemplant le soir qui tombait sur la montagne Osutaka.  


samedi 11 août 2018

Rêverie calendaire #339







Encore une actrice qui meurt jeune, ce début août est meurtrier : en 1988, Pauline Lafont, 25 balais, partie seule en randonnée dans les Cévennes, fait une chute de dix mètres et décède sur le coup, mais sur le moment on l’ignore ; un paysan ne retrouvera son corps, coincé dans un ravin à l’abri des regards, qu’à la fin du mois de novembre. 

Dans l’intervalle, désoeuvrée, estivale, la France bruisse de rumeurs et de spéculations — la disparue serait vivante et on l’a vue ici ou là — et le comédien Robin Williams, qui vient de cartonner dans Good Morning, Vietnam, joue aux côtés de Steve Martin et de F. Murray Abraham, depuis octobre, Waiting for Godot à Broadway (il incarne Estragon), sans savoir qu’il mourra un 11 août comme Pauline, mais vingt-six ans plus tard, en se pendant avec une ceinture. Il est connu pour avoir été drôle.



vendredi 10 août 2018

Rêverie calendaire #338





Le 10 août 1997, l’actrice canadienne Marie-Soleil Tougas, qui s’était fait connaître à 12 ans dans le «téléroman» Peau de banane, meurt brûlée vive, à 27 ans, dans un accident de Cessna. C’est tragique. Quand bien même n’aurait-on jamais eu l’occasion de connaître Marie-Soleil Tougas. 

Saisissons-la. 



jeudi 9 août 2018

Rêverie calendaire #337





On n’est pas sûr que Jérôme Bosch soit mort un 9 août ; la mention d’une messe pour le salut de son âme, donnée ce jour-là, le laisse à penser ; il est certain en revanche qu’un des pionniers de l’étude raisonnée (façon de parler) des phénomènes paranormaux (ainsi que l’inventeur du mot et du concept de «téléportation»), Charles Hoy Fort, est né un 9 août, dans l’état de New York, en 1874 ; son premier ouvrage, Le Livre des Damnés, le rendra célèbre en 1919. Un demi-siècle après, le 9 août 69, Charles Manson décidait du jugement dernier pour Sharon Tate, qui n’eut pas la ressource de se téléporter loin de l’enfer qu’il déchaînait.


mercredi 8 août 2018

Rêverie calendaire #336








Tes yeux sont doux comme ceux d’une fille, 
jeune étranger, 
et la courbe fine de ton beau visage de duvet ombragé 
est plus séduisante encore de ligne... 

D’accord, L’Indifférent de Maurice Ravel n’est pas une chanson ouvertement gay, pas plus que ne l’était Ravel lui-même ; mais, dans un océan de lieder hétéros, elle pourra passer aisément, et sans forcer le texte, pour un sommet de l’élégie musicale homo-érotique. Nécessité fait loi. 

L’auteur dudit texte, en tout cas, Léon Leclère dit Tristan Klingsor, naquit le 8 août 1874, soit un jour avant Reynaldo Hahn (l'amant de Proust d'ici vingt ans) et un an après qu’un tribunal belge sans empathie pour les drama queens avait condamné Paul Verlaine à deux ans de prison. 

L’une des balles du poète saturnien avait atteint Rimbaud à l’avant-bras. Bien des années plus tard, dans un appartement sur la 42e, à New York, entre deux séjours en prison, le prince des camés Herbert Huncke, ancien prostitué et toujours voleur — qui saurait, de toutes ses misères, tirer des récits d’une douceur poignante (il ne voulait qu'un peu d'amour) et malgré tout mourir octogénaire, le 8 août 1996 — garrottait celui de Bill Burroughs et lui injectait, avec art, son tout premier fix (le futur papa des Garçons sauvages trouva ça très, très intéressant). 

Le 8 août 1960 enfin, le bédéaste Ralf König, lui aussi pédé autant qu’on peut l’être, égayait soudain la Rhénanie du Nord. Biais ou pas, les faits sont là.



mardi 7 août 2018

Rêverie calendaire #335






Le 7 août 1850, dans son paisible Massachusetts, Nathaniel Hawthorne, alors âgé de 46 ans, reçoit chez lui Herman Melville, qu’il a rencontré par hasard le 5. Le futur dédicataire de Moby Dick — il le note dans son journal — offre à son futur auteur, qui avait eu 31 ans sept jours plus tôt, «quelques bouteilles du champagne de M. Mansfield». Puis ils devisent en marchant jusqu’au lac de Salem. Le courant passe. Il fait beau.




lundi 6 août 2018

Rêverie calendaire #334







Certes, l’efficacité américaine fut éblouissante, le 6 août 45, mais elle avait connu des tâtonnements : 55 ans plus tôt, dans l’État de New York, il fallut s’y rependre à deux fois pour rissoler William Kemmler, 30 ans, lequel venait de se laisser aller à hacher (manuellement) sa concubine, et qui étrennait, pour la peine, la chaise électrique ; autre échelle, même principe. 

L’un à Paris, l’autre à Pittsburgh, deux garçons pleins de fantaisie entrèrent ensemble dans l’ère atomique. Hiroshima coïncide en effet, l’Histoire a de ces fulgurances, avec les 17 ans d’Averty Jean-Christophe de Warhol Andy.



dimanche 5 août 2018

Rêverie calendaire #333







En vérité je vous le dis, la monstruosité n’est que dans le regard de l’autre, telle est la pathétique leçon du 5 août 1962, qui commémore le centenaire de la naissance de Joseph Merrick, alias «Elephant Man», et voit mourir Marilyn Monroe. 

Ou pas : Jean-Marc Morandini naissait trois ans plus tard, précédant lui-même de trois ans Marine Le Pen.


samedi 4 août 2018

Rêverie calendaire #332






Trente-deux années après la très fameuse Nuit du 4 août qui vit la France révolutionnaire voter avec exaltation l’abolition des privilèges, rien que ça, en s’imaginant un peu vite que l’affaire était dans le sac, naissait sans faire de bruit chez des paysans du Jura, les Vuitton, un enfant qu’on prénomma Louis.